Stress première grossesse

Stress première grossesse

Stress de la première grossesse ? Dans des circonstances normales, une femme est amenée à vivre l’événement le plus magique de sa vie : la grossesse et la maternité.  Tomber enceinte est l’une des sources de bonheur le plus simple et le plus unique qu’une femme puisse vivre. Porter un enfant change le mode de vie d’une femme et sa perception même de la vie. Il changerait aussi tout son mode de vie. Être une mère est exceptionnellement différent d’être une simple femme. Vivre une grossesse pendant neuf mois peut donner à la femme beaucoup de temps pour penser à elle-même, à sa santé et à toutes ses responsabilités concernant sa famille et sa carrière. 

Stress première grossesse

Stress première grossesse

En ce qui concerne la grossesse, les femmes devraient connaître autant d’informations que possible afin de savoir à quoi s’attendre, à la fois pendant la grossesse et au moment de l’accouchement. Il est nécessaire que la femme connaisse les bases de la conception d’un bébé, dès le début.

Stress et grossesse

L’Organisation Mondiale de la Santé appelle le stress « l’épidémie de santé du 21ème siècle ». Le stress entraînant la maladie est le facteur causal sous-jacent de plus de 70 % de toutes les visites chez le médecin de famille, selon les généralistes. Qu’est-ce que le stress ? Nous en parlons tous, mais qu’entend-on par « stress » et comment affecte-t-il notre corps ? 

Stress première grossesse

Le Dr Hans Selye, qui a d’abord noté et décrit le concept de stress, le définit comme « la réponse non spécifique du corps à toute demande qui lui est faite ». Le stress n’est donc ni bon ni mauvais. L’effet du stress n’est pas déterminé par le stress lui-même, mais plutôt par la façon dont nous gérons celui-ci.  

Stress première grossesse : les effets du stress 

« Intervention d’urgence ». Le mécanisme d’intervention d’urgence s’active avec un changement physiologique lorsque les gens croient qu’ils sont en danger physique ou mortel. Les pupilles se dilatent, la tension artérielle augmente et la production d’hormones de stress augmente. Le corps se prépare en quelques secondes à réagir, ce qui est connu sous le nom de syndrome de « combat ou de fuite ». Les glandes surrénales libèrent de l’adrénaline, et la production d’autres hormones est augmentée par la réaction rapide du système hypophyso-surrénalien-cortical du cerveau.  

Stress première grossesse : les effets du stress

Il s’agit d’une réaction saine et adaptative au danger immédiat, mais si elle est continuellement activée, cette réaction d’urgence peut causer un niveau de production d’hormones constamment plus élevé que la normale, qui peut éventuellement causer une usure physique du corps. Les problèmes de santé liés à ce niveau élevé et constant de réponse comprennent l’hypertension, les maux de tête, les ulcères, les maladies cardiaques et la vulnérabilité accrue au diabète et à la colite

« Par des études, Selye en est venu à croire que des maladies d’adaptation, comme l’hypertension artérielle, peuvent être causées par une réaction anormale ou excessive au stress. L’organisme augmenterait son taux d’hormones afin d’être prêt à agir contre le stress. Sur une période prolongée, un stress excessif entraîne donc une certaine détresse et l’apparition des problèmes de santé physique, émotionnelle, mentale et spirituelle qui l’accompagnent ».  

Résultat du stress

Les facteurs contribuant à la survenue de cette détresse comprennent :   

  • votre attitude face à la vie
  • votre humeur générale (optimiste ou pessimiste).  

Les deux concourent à créer l’atmosphère qui aide votre système de défense à réparer les petites blessures, les contusions et les infections.

En maîtrisant le stress, vous déterminez la façon dont vous agissez et qui va contribuer à résoudre votre problème ou à relever votre défi en opérant des changements. 

Les quatre catégories de changement comprennent :  

  • Changer votre comportement,  
  • Modifier votre façon de penser,  
  • Adapter vos choix de mode de vie et/ou,  
  • Changer les situations dans lesquelles vous vous trouvez. 

Les symptômes d’un stress excessif comprennent : 

Stress début de grossesse

Une mère qui en est à sa première grossesse peut vraiment ressentir de l’excitation, bien sûr, mais aussi de la peur et de l’anxiété, qui accompagnent naturellement ce premier événement. Il est normal qu’elles soient inquiètes pour leur première grossesse. La recherche personnelle sur la grossesse commence habituellement lorsqu’une femme demande à sa propre mère ou à son cercle d’amies proches de lui expliquer le quoi, le pourquoi et le comment de la grossesse. Ces moyens informels d’éducation peuvent être assez peu scientifiques, mais compensent par le sens de l’intimité et le niveau d’interaction personnelle qui se produit entre la femme et sa source d’information. 

Stress début de grossesse

Les femmes enceintes devraient être conscientes des risques possibles pour leur santé et des activités qu’elles devraient éviter pendant la période de grossesse. Une alimentation saine et appropriée pour la mère et le bébé à naître est essentielle pour la bonne croissance du fœtus, ainsi que pour donner de l’énergie et de la vitalité à la future mère. L’exercice est également important pour garder les femmes enceintes en forme, car l’accouchement exige de l’endurance et de la résistance.

Cependant, tous les exercices ne sont pas adaptés aux femmes enceintes. Des études ont montré qu’il y a des risques de faire une fausse couche lorsqu’une femme enceinte fait des exercices trop vigoureux comme le jogging, les jeux de balle et les sports de raquette. La natation est une bonne alternative d’exercice pour les femmes enceintes. Elle contribue à détendre le corps de la femme en lui évitant de sentir son poids supplémentaire dans l’eau. Et constitue également une source pratique de soulagement du stress.  

Angoisse, anxiété et stress de la première grossesse

Pour les mères qui en sont à leur première expérience, la peur et l’anxiété sont pertinentes puisque c’est une nouvelle expérience pour elles. Et une expérience difficile en plus. Le fait d’être stressée et inquiète peut compliquer la grossesse. C’est pourquoi il existe des conseils utiles qui peuvent être reconnus comme des formes de soulagement du stress. De nombreux facteurs peuvent être à l’origine du stress, comme la peur et l’anxiété chez ces jeunes femmes. Elles peuvent être stressées pour des raisons financières, des problèmes liés au travail, qui sont la cause la plus personnelle du stress.

Angoisse, anxiété et stress de la première grossesse

En priorisant ses besoins et en simplifiant ses horaires au quotidien, une femme enceinte peut se libérer d’un peu du stress qui accompagne normalement la grossesse. En ce qui concerne le stress financier, il est sage de réduire l’achat des choses inutiles. Et de se concentrer davantage sur la création d’un budget fixe qui pourra éventuellement aider votre famille lorsque le bébé arrivera. Vivre une grossesse pour la première fois peut être vraiment stressant. Passionzen recommande aux femmes enceintes de travailler en essayant des méthodes de soulagement du stress afin de vivre une grossesse saine et sans souci

Comment gérer le stress de la grossesse ?

Étapes pratiques de la gestion du stress et de la création d’un nouvel équilibre. 

Organisez votre journée !

Régularisez votre vie quotidienne comme si rien d’extraordinaire ne vous attendait . Allez au lit et levez-vous à la même heure chaque jour. 

Organisez votre journée !

Prenez une pause !

Accordez-vous une pause aujourd’hui

Prenez une pause !

Savoir dire « non »

Dites « non » plus souvent lorsque d’autres personnes réclament votre temps. Cela comprend les engagements sociaux, mais aussi les dîners en famille à Noël, Pâques, etc. 

Savoir dire "non"

Le changement et le stress

Remettez à plus tard tout changement dans votre milieu de vie si vous avez dû composer avec un stress excessif. Tout changement, quel qu’il soit, est stressant. Et le reporter à une date ultérieure est une bonne stratégie si vous êtes déjà sous une pression importante. 

Le changement et le stress

Une alimentation saine

Les habitudes alimentaires et les repas en petites portions aident à stabiliser votre glycémie. Beaucoup de gens se tournent vers les aliments riches en sucre lorsqu’ils se sentent stressés, ce qui aggrave le problème. Mangez davantage de légumes

Une alimentation saine

Maîtrisez votre esprit

Reposez-vous l’esprit, car les activités de l’esprit atténuent le stress. Ces activités mentales comprennent la lecture, l’apprentissage d’un métier, l’écoute de la musique, la pratique d’un instrument de musique, la méditation, l’auto-relaxation, la danse et le biofeedback. 

Maîtrisez votre esprit

Adoptez un créneau spécialement dédié à vos soucis et inquiétudes

Ménagez-vous une plage « d’inquiétude » si vous devez vous inquiéter à propos de quelque chose. Lorsque vous vous faites du souci, réservez-vous une heure. Puis attendez cette heure pour vous inquiéter du problème qui vous préoccupe. Il y a de fortes chances pour que vous ayez oublié la raison pour laquelle vous étiez inquiet au départ. 

Adoptez un créneau spécialement dédié à vos soucis et inquiétudes

Prenez du temps pour vous

Réservez-vous du temps pour vous. Dans votre emploi du temps quotidien ou hebdomadaire, réservez d’abord du temps pour vous-même. Puis pour les autres activités auxquelles vous participez. Ne laissez rien, sauf une urgence, supprimer votre engagement envers vous-même. 

Prenez du temps pour vous

Un soin rien que pour vous !

Trouvez des activités d’autogestion de la santé (massages, méditation, etc.). 

Un soin rien que pour vous !

Qu’avez-vous pensé de notre article : stress première grossesse ?

Laisser un commentaire